FAQ

Que propose SELECSOUND.COM ?

SELECSOUND.COM propose :

  • Un accès instantané à plus de 1000 oeuvres et des autorisations mondiales immédiates d'exploitation.
  • Un catalogue est référencé pour faciliter la recherche des musiques. Les oeuvres sont classées par thèmes, styles, et Tempo, rendant la recherche d'une musique plus intuitive, plus créative et rapide que jamais.
  • Le catalogue couvre 65 styles musicaux.
  • La qualité de la musique est haut de gamme: toutes les oeuvres sont créées pour l'illustration musicale de productions audiovisuelles.
  • La plupart des œuvres connaissent une variété de mixs, d'extraits et et sont souvent déclinées dans différentes versions
  • Les utilisateurs feront ainsi de grandes économies en évitant de payer des doits de reproduction mécanique pour chaque morceau utilisé.
  • Un forfait fixe est garanti à l'achat, tout compris, permettant à chacun d'utiliser la musique librement quelque soit le média de destination.

Quels droits pour la musique ?

Dans tout morceau de musique, il y a toujours celui qui l’a écrit et celui qui le joue :

  • Le compositeur (et l’auteur pour les paroles) est représenté par l’éditeur
  • L’artiste interprète est représenté par le producteur

Quand on acquiert des droits sur de la musique, il faut rémunérer les deux !

A l’exception de certains cas (le flux TV), il faut obtenir l'autorisation du producteur et négocier directement avec lui. Il en va de même pour l’éditeur qui facture dans certains cas mais est bien souvent rémunéré directement par les sociétés d’auteurs (SACEM).

Comment acquérir les droits ?

Dans le cas d’une musique destinée au grand public, le producteur et l’éditeur sont la plupart du temps des sociétés différentes : il faut établir les contacts, négocier chaque droit séparément et cela peut être long et fastidieux.

Avec Selecsound, ces deux types de droits sont dans la même main.

De plus, les contrats avec les compositeurs et les interprètes sont spécifiques et nous permettent de délivrer des autorisations immédiatement.

Qui fait la musique de Selecsound ?

Les compositeurs de Selecsound sont des professionnels reconnus du monde de la musique. Nombre d’entre eux se produisent sur CD et sur scène, jouent pour des artistes renommés, composent pour le cinéma, le documentaire ou la publicité...

Aujourd’hui les outils de production sont les mêmes chez Selecsound que pour les productions du commerce et la qualité de notre catalogue est incontestable et reconnue de nombreux professionnels, marques et médias...

Pourquoi choisir Selecsound ?

La vocation des maisons de disques consiste à faire des succès discographiques, la vocation de Selecsound est de fournir des solutions en matière de musique aux professionnels de la communication, de l’audiovisuel et des médias, en proposant un service totalement adapté à leurs besoins :

  • La musique se négocie très vite, contrairement à la musique destinée au grand public.
  • Un interlocuteur unique : producteur et éditeur sont réunis.
  • Selecsound offre un choix très vaste et toutes les expressions musicales : rock, rap, electro, jazz, world, répertoire, classique, musique de film, musiques traditionnelles, etc.
  • Selecsound garantit un usage paisible des oeuvres utilisées.
  • Nos prix sont très accessibles.

TV - Flux - Licence légale : quoi, comment ?

La loi précise que l’utilisation de musique pour illustrer un document audiovisuel doit faire l’objet d’une autorisation préalable auprès du producteur de l’oeuvre sonore (et donc de s’acquitter de droits).

Une exception à cette règle : les programmes télévisuels éphémères dit de «flux». Dans ces programmes, pas d’autorisation préalable à obtenir du producteur, donc pas de droits à lui régler. La rémunération du producteur se fait via un accord entre chaîne et producteurs : la licence légale.

Mon programme est-il du flux ?

Depuis sa création la loi n’a pas changé mais la pratique autour de la notion de flux (et donc sur le champ d’application de la licence légale) n’a cessé d’évoluer.

Jusqu’au 16 novembre 2004, il n’était pas obligatoire de demander une autorisation avant utilisation pour les reportages, magazines ou toute autre émission de flux à caractère éphémère. Mais à cette date, une décision de justice a statué que seules les émissions en direct pouvaient bénéficier de ce régime.

Dans quels cas une autorisation préalable est requise par le producteur (cas où la licence légale ne s'applique pas) ?

La licence légale ne s’applique pas pour :

  • Un documentaire
  • Un téléfilm
  • Un long métrage
  • Une publicité
  • Un reportage
  • Un magazine
  • Une émission de plateau (autre que le direct, ou ayant recours à des séquences préenregistrées)
  • Une bande-annnonce
  • Un générique récurrent d’émission
  • Un message de parrainage

Dans quels cas aucune autorisation préalable n'est requise par le producteur (cas où la licence légale s'applique) ?

La licence légale s'apllique pour :

  • Une émission en direct

Rappel : Nous parlons ici des droits du producteur. Quel que soit le cas, le producteur du programme doit déclarer les oeuvres utilisées (cue sheet) et le diffuseur doit s’acquitter des droits auprès des sociétés d’auteurs.